LE FORUM DES DRONES
Bonjour :-)

Bienvenue sur LE FORUM DES DRONES.
Blog francophone indépendant d'information, de partage et d'apprentissage créé en Mars 2013 par Kosem.

L'inscription vous permet d'accéder à toutes les sections informatives de ce blog.
Merci de bien lire et d'accepter les quelques consignes et recommandations qui vous seront proposées à l'enregistrement.

A très bientôt si vous décidez de vous joindre à nous!

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

LE FORUM DES DRONES
Bonjour :-)

Bienvenue sur LE FORUM DES DRONES.
Blog francophone indépendant d'information, de partage et d'apprentissage créé en Mars 2013 par Kosem.

L'inscription vous permet d'accéder à toutes les sections informatives de ce blog.
Merci de bien lire et d'accepter les quelques consignes et recommandations qui vous seront proposées à l'enregistrement.

A très bientôt si vous décidez de vous joindre à nous!
LE FORUM DES DRONES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €
Le Deal du moment : -28%
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ ...
Voir le deal
71.99 €

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

+14
Charlie-82
Pilou
xtro
Ddl
OlivierMan
blue byte
gibonhom
Zebullle
Papaoutai
cousinhub
MIAS5562
pierrot78
Kosem
Coleoptere91
18 participants
Aller en bas
Coleoptere91
Coleoptere91
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Masculin Messages : 6667
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : 91

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Dim 2 Juin - 10:00
Tout cela n'est pas faux !
Que n'ont ils fait la même chose pour le successeur du 737 au lieu de faire du "neuf" avec  du vieux de 50 ans !!!
Papaoutai
Papaoutai
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Masculin Messages : 1814
Date d'inscription : 06/09/2017
Localisation : En l'air

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Dim 2 Juin - 10:22
blue byte a écrit:
Pourquoi le transport aérien est-il la cible à la mode ? Mystère.

Certes, globalement le transport aérien n’est pas le plus polluant, il représente moins de 5% des émissions de CO2 mondiales, alors que le transport routier représente de l'ordre de 15% de ces émissions directes.
Malgré tout, il ne faut pas considérer que prendre l’avion soit un acte anodin : environ 230 g de CO2/passager/km parcouru. L’avion reste donc un mode de transport polluant et donc problématique au même titre que la voiture surtout quand cette dernière n'est occupée que par son seul conducteur.
À titre d’exemple, sur un trajet de quelques centaines de kilomètres, l’avion polluera 10 à 50 fois plus qu’un train à grande vitesse électrique, ou 5 à 10 fois plus qu’un autobus. Sur le plan environnemental, la croissance du transport aérien n’est donc pas souhaitable. Le problème c’est que la croissance du secteur du transport aérien liée à la mondialisation, plutôt que de remplacer des modes de transport polluants pré-existants et d'usage plus local, crée de nouvelles opportunités de transport qui s’ajoutent aux autres pollutions "domestiques". On découvre ainsi de nouvelles destinations, plus lointaines, ce qui nous incite à voyager plus et plus loin, et donc à polluer plus. Il faut garder à l’esprit qu’un vol Paris-New York en avion par exemple émet environ 1 tonne de CO2. Soit presque la totalité du « budget carbone » annuel auquel un français devrait se limiter s’il voulait vraiment lutter contre le changement climatique.
Dans l’ensemble, réduire ses besoins en transport en avion mais aussi en voiture, est donc la meilleure manière de réduire son empreinte carbone. Parallèlement on constate que le secteur automobile a entamé des mutations technologiques profondes pour réduire sensiblement son empreinte carbone ce qui vraisemblablement est beaucoup plus difficile à faire pour le transport aérien.
Kosem
Kosem
LE TAULIER
LE TAULIER
Masculin Messages : 24737
Date d'inscription : 07/03/2013
Localisation : Paris
http://djiphantom-forum.com

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Dim 2 Juin - 12:00
Coleoptere91 a écrit:
Kosem a écrit: Boeing va être soutenu massivement et continuer à produire les meilleurs appareils au monde (si, si! :-).

Oh oh cher Taulier ! quelle déclaration d'amour à Boeing.

C'est simplement un constat, mêlé d'un peu de nostalgie :-).


blue byte a écrit:Un nez de 767 suivi d'une grosse section. Airbus a eu du mal à comprendre la recette, il a fallu que les leasers rejettent sa première version de l'A350 pour qu'ils comprennent et travaillent sur l'A350 eXtra Wide Body.
Le -300ER, plus long que le 747-400 et doté des plus puissants moteurs logés sous l'aile d'un avion de de ligne. Airbus n'est jamais allé aussi loin.

Il ne paie pas de mine mais amène 400 pax (550 certifiés) et 20t de fret à JFK avec 60t de kérosène... que fait l'A380 ?
Ok, il ne paie pas de mine, il a flingué A380, A340/330, 747, mis à  la retraite les avions cargo avec ses grandes soutes et sa capacité d'emport. Ça manque peut être de panache,  mais c'était juste le meilleur avion. Le 777X arrive...

Phil

Oui, et si je ne me trompe pas, le B777 reste encore à ce jour l'avion le plus rentable pour les compagnies.
Et encore aujourd'hui le chouchou des pilotes du monde entier, avec son avionique claire, ses commandes de vol qui facilitent la maîtrise et la sécurisation de l'appareil sans brider l'initiative de l'équipage, sa dynamique de vol incroyable et son extraordinaire fiabilité.

Papaoutai a écrit:Parallèlement on constate que le secteur automobile a entamé des mutations technologiques profondes pour réduire sensiblement son empreinte carbone ce qui vraisemblablement est beaucoup plus difficile à faire pour le transport aérien.

Il y a eu depuis deux décennies d'énormes progrès déjà réalisés en matière de motorisation moins gourmande et moins polluante, d'introduction de matériaux composites plus légers, de réduction des nuisances sonores etc...
L'industrie du transport aérien a pris conscience de l'urgence d'investir dans la R&D moins polluante depuis longtemps.
Pas par fibre écolo mais pour être compétitifs et vendre des avions plus rentables car consommant moins, et plus silencieux pour rester dans les normes imposées par les Etats clients.
Je ne pense pas qu'elle fasse moins que l'industrie automobile, ni beaucoup plus d'ailleurs.
Mais il y a un progrès indéniable.
OlivierMan
OlivierMan
Membre Donateur
Membre Donateur
Masculin Messages : 2806
Date d'inscription : 22/01/2016
Localisation : Alpes
https://www.aeropeaks.com

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Lun 3 Juin - 8:39
Les 737 MAX et les 737 NG pourraient aussi avoir des problèmes d'aile...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
blue byte
blue byte
Masculin Messages : 220
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : Chaumontel

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Lun 3 Juin - 18:56
Papaoutai a écrit:
blue byte a écrit:
Pourquoi le transport aérien est-il la cible à la mode ? Mystère.

Certes, globalement le transport aérien n’est pas le plus polluant, il représente moins de 5% des émissions de CO2 mondiales, alors que le transport routier représente de l'ordre de 15% de ces émissions directes.
Malgré tout, il ne faut pas considérer que prendre l’avion soit un acte anodin : environ 230 g de CO2/passager/km parcouru. L’avion reste donc un mode de transport polluant et donc problématique au même titre que la voiture surtout quand cette dernière n'est occupée que par son seul conducteur.
À titre d’exemple, sur un trajet de quelques centaines de kilomètres, l’avion polluera 10 à 50 fois plus qu’un train à grande vitesse électrique, ou 5 à 10 fois plus qu’un autobus. Sur le plan environnemental, la croissance du transport aérien n’est donc pas souhaitable. Le problème c’est que la croissance du secteur du transport aérien liée à la mondialisation, plutôt que de remplacer des modes de transport polluants pré-existants et d'usage plus local, crée de nouvelles opportunités de transport qui s’ajoutent aux autres pollutions "domestiques". On découvre ainsi de nouvelles destinations, plus lointaines, ce qui nous incite à voyager plus et plus loin, et donc à polluer plus. Il faut garder à l’esprit qu’un vol Paris-New York en avion par exemple émet environ 1 tonne de CO2. Soit presque la totalité du « budget carbone » annuel auquel un français devrait se limiter s’il voulait vraiment lutter contre le changement climatique.
Dans l’ensemble, réduire ses besoins en transport en avion mais aussi en voiture, est donc la meilleure manière de réduire son empreinte carbone. Parallèlement on constate que le secteur automobile a entamé des mutations technologiques profondes pour réduire sensiblement son empreinte carbone ce qui vraisemblablement est beaucoup plus difficile à faire pour le transport aérien.

Intéressant débat !

Je ne défend pas le transport aérien, qui est incontournable mais sur lequel il faut évidemment agir. Mais ses émissions ne sont pas en rapport avec son image.

Le transport aérien en France représente quasiment les 5%, au niveau de l'Europe c'est environ 3% et 2% en le ramenant au niveau mondial (plus on est riche et plus on utilise l'avion, on est riche et ça se voit par nos rejets). En France encore, le transport routier dépasse 25% des émissions. Tous les transports doivent progresser, mais le plus gros effet viendra des plus gros contributeurs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Donc jusqu'ici on est à peu près raccord.

Ensuite, je suis plus mitigé.

Pour un CDG JFK en 777, mes chiffres sont réalistes : 400 personnes + 20t de fret = 60t de délestage
60t de kéro x 3.14 = 188t CO2 (1kg de kéro = 3.14 kg de CO2)
188/400=471 kg CO2 / personne (et il faudrait en attribuer au fret, mais bon on va pas chipoter).
Si je ne me trompe pas, en équivalent gazout, ça fait 471 / 2.67 = 176 l de gazole (1l de GO = 2.67 kg de CO2)

En gros 4 pleins d'une auto au mazout pour faire CDG JFK. Un occidental est nettement plus énergivore, l'astreindre à une telle ration annuelle va être difficile.

OK, là c'est en 777, le chiffre va grimper à 5 pleins avec un A380 et j'oublie volontairement le cas de l'émir qui voyage avec 2 concubines dans son 747-8 perso.

Ensuite je suis septique.

Le train ne produit pas de gaz à effet de serre, mais :
- que produit la construction d'1km de ligne TGV ?
- pas d'impact sur la nature de l'artificialiser pour poser les lignes, l'entretenir, les biocides utilisés, les ouvrages d'art... ?
- pas de soucis avec la production d'énergie nucléaire qui oblige à enfouir des déchets pour les centaines de générations qui vont nous suivre ?
Et puis, quand je paie 30€ un prems pour faire Paris-Marseille, je me demande si je contribue à seulement payer l'énergie qui me transporte à 300km/h.

Pas simple comme sujet. Taxer le kéro est peut être une partie de la réponse, mais seulement une petite partie sur un petit morceau du problème.

Phil
blue byte
blue byte
Masculin Messages : 220
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : Chaumontel

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Lun 3 Juin - 18:58
Kosem a écrit:

Il y a eu depuis deux décennies d'énormes progrès déjà réalisés en matière de motorisation moins gourmande et moins polluante, d'introduction de matériaux composites plus légers, de réduction des nuisances sonores etc...
L'industrie du transport aérien a pris conscience de l'urgence d'investir dans la R&D moins polluante depuis longtemps.
Pas par fibre écolo mais pour être compétitifs et vendre des avions plus rentables car consommant moins, et plus silencieux pour rester dans les normes imposées par les Etats clients.
Je ne pense pas qu'elle fasse moins que l'industrie automobile, ni beaucoup plus d'ailleurs.
Mais il y a un progrès indéniable.

C'est ce qu'il me semblait, mais une boîte m'amène à me poser la question.

L'industrie automobile a fait des progrès ? Quand je vois Tesla, un nabot qui part du néant en comparaison de Toyota et Volkswaggen, débarquer avec des bagnoles très performantes, des autonomie réalistes, un réseau aménagé pour cette énergie (ils disent éco-système, mais vu l'investissement de la mine au recyclage, ce n'est pas tout à fait exagéré)... je me demande ce que foutent les autres qui me semblent encore très ancrés dans le thermique. Et ne me parle pas du tarif, une Tesla modèle 3 est plus performante et moins chère qu'une BMW M3 !

A suivre...

Phil
blue byte
blue byte
Masculin Messages : 220
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : Chaumontel

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Lun 3 Juin - 19:03
OlivierMan a écrit:Les 737 MAX et les 737 NG pourraient aussi avoir des problèmes d'aile...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D'abord, je profite de te répondre en commençant par une déclaration (platonique, soit rassuré) : Olivier, tes photos sont sublimes. Les sujets y sont pour beaucoup, mais tu as le talent de les mettre en valeur de manière exquise !

Ensuite, bah... des consignes de navigabilité, airworthiness directives, sont fréquentes, ce n'est pas forcément préoccupant. Une analyse est faite de la probabilité, des conséquences et la rectification est ordonnée en fonction de la criticité (proba x gravité = criticité), le plus souvent avec un délai. Des défauts sont trouvés sur tous les avions régulièrement, c'est plutôt un bon signe d'être capable de les identifier, de les analyser et d'y remédier avant le drame... mieux que de cacher le cadavre sous le tapis, moins bien que d'être parfait, mais qui peut l'être ?

A mon avis, cet article est du Boeing bashing de bas niveau, du racolage de journaliste qui ne connaît pas son sujet.

Phil
cousinhub
cousinhub
Membre Donateur
Membre Donateur
Masculin Messages : 3833
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : Alsace

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Mar 4 Juin - 6:52
.. qu'une M3, ce qui concerne donc une marge de la population ...
Vendre une bagnole 25 ou 70 k€ n'est pas tout à fait le même deal et on en revient toujours au même souci avec l'élec, qu'y a-t-il derrière la prise, quid des batteries, comment le mec du 3e charge-t-il sa caisse, etc ... Pas contre, mais contre ce qui est fait actuellement oui, tellement cet écolo/humano-irresponsable
blue byte
blue byte
Masculin Messages : 220
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : Chaumontel

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Mar 4 Juin - 7:56
Si je compare la béhème M3 à une Dacia Sandero, on me dira à juste titre que ça n'a rien à voir donc les prix sont différents. 
Pour comparer la Tesla 3, on peut ne prendre qu'une berline à très hautes performances, comme la béhème M3, plus coûteuse et que la modèle 3 qui se permet même de la déposer au passage.

Tesla cherche à ne pas utiliser de matériaux tels que le Cobalt qui posent des problèmes d'approvisionnement. Les batteries de la Tesla promettent en plus une longévité qu'un véhicule atteint rarement. Rien à voir avec les premières Nissan Leaf...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La gigafactory 2 est dédiée aux solutions de fournitures d'énergie propre (panneaux solaires... quel autre constructeur auto s'en préoccupe ?).

Tesla installe un réseau de supercharger permettant de traverser l'Europe facilement et rapidement. Il sont où les Zoé chargeurs ?

Elles sont rares en France, mais j'ai été impressionné par le nombre de Tesla en Hollande. Les taxi à Schiphol sont quasiment tous des model S, X et 3. Je ne crois pas que ce soit pas masochisme.

Ca reste un moyen de consommer de l'énergie qui ne va pas dans le sens de la frugalité, il ne faut pas être bisounours et voir chez Tesla le sauveur du monde qui nous épargne tout effort... mais ils sont en train de faire un tour de force qu'aucun des géants de la bagnole, bien confortablement installés dans le thermique, n'a imaginé.

Phil
xtro
xtro
Membre Donateur
Membre Donateur
Masculin Messages : 1611
Date d'inscription : 03/11/2013
Localisation : Toulon

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Mar 4 Juin - 9:14
puisqu'on parle ecologie et emission carbone il y aurait mieux à faire en generalisant le ferroutage seulement comme ce sont les lobbies qui commandent ben les camions continueront à nous empoisonner
Coleoptere91
Coleoptere91
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Masculin Messages : 6667
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : 91

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Mar 4 Juin - 12:28
Le transport aérien pollue, oui bien sur. Une campagne est lancée par des députés Insoumis et quelques ex-PS pour faire supprimer par la Loi les liaisons aériennes à l'intérieure de la métropole car parait il, lil y a le TGV qui pollue moins !
Un débat est donc en cours. Un éminent économiste d'expliquer que tant que l'on pourra faire Paris Marseille en avion pour 39 euros soit moins que le cout par TGV les gens prendront l'avion. Il s'insurge d'ailleurs sur le fait que ce cout de 39euros ne prend pas en compte le cout de la taxe carbone émise sur le trajet.
Mais le billet TGV lui non plus ne prend pas en compte les couts faramineux du démantèlement des centrales nucléaires ayant servi a produite l’électricité consommée par le dit TGV.
Bref, toute activité humaine est génératrice de pollution de CO2 etc...alors, à moins d'en revenir à la lampe à huile ...
Tiens d'ailleurs à ce propos j'ai eu l'occasion il y a 10 jours de visiter la réplique de la grotte Chauvet à Vallon Pont d'Arc. Splendide réalisation, faisant naitre des émotions. Comment des humains/artistes  il y a 36.000 ans ont ils pu produire de telles merveilles !!! Les Aurignaciens n'avaient même pas la lampe à huile et s'éclairaient avec de torches...
Ddl
Ddl
Membre Donateur
Membre Donateur
Masculin Messages : 783
Date d'inscription : 19/02/2015
Localisation : Vosges
https://clatique.fr/mutimedia

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Mar 4 Juin - 16:09
Coleoptere91 a écrit:
Tiens d'ailleurs à ce propos j'ai eu l'occasion il y a 10 jours de visiter la réplique de la grotte Chauvet à Vallon Pont d'Arc. Splendide réalisation, faisant naître des émotions. Comment des humains/artistes  il y a 36.000 ans ont ils pu produire de telles merveilles !!! Les Aurignaciens n'avaient même pas la lampe à huile et s'éclairaient avec de torches...
Et on y a retrouvé des flûtes taillées dans des os. Ces flûtes de 36000 ans environ sont accordées sur notre gamme pentatonique.
Sur le blueray de la grotte Chauvet, un musicien joue l'hymne américain avec une reproduction !
Bien entendu, cet hymne n'existait pas, mais les bases de la musique étaient déjà posées.
Note :  le blueray a été réalisé avant l'ère Trump, aujourd’hui, on choisirait probablement un autre air pour illustrer le propos !
OlivierMan
OlivierMan
Membre Donateur
Membre Donateur
Masculin Messages : 2806
Date d'inscription : 22/01/2016
Localisation : Alpes
https://www.aeropeaks.com

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Mar 4 Juin - 23:08
je vous propose un lien un peu hors sujet, mais au point ou on en est...

il s'agit d'un article interview de l'un des médiateurs de Notre Dame des Landes (NDDL pour les intimes)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

intéressant je trouve.
Kosem
Kosem
LE TAULIER
LE TAULIER
Masculin Messages : 24737
Date d'inscription : 07/03/2013
Localisation : Paris
http://djiphantom-forum.com

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Sam 8 Juin - 11:16
blue byte a écrit:
OlivierMan a écrit:Les 737 MAX et les 737 NG pourraient aussi avoir des problèmes d'aile...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A mon avis, cet article est du Boeing bashing de bas niveau, du racolage de journaliste qui ne connaît pas son sujet.

Phil

Oui, et le "Et maintenant" en début de titre montre déjà la partialité du journaliste qui tient à en rajouter.
L'article lui, confirme sa haute incompétence.
Pour sa défense, il n'est pas le seul; en dehors des parutions ou sites spécialisés je n'ai pas lu ou entendu autre chose que des conneries à propos de cette "affaire" des slats du 737. D'un coup, l'avion le plus vendu au monde (toutes versions confondues) devient pestiféré et son constructeur montré du doigt comme un pouilleux.
Comme pour dire "Airbus, c'est mieux".
Ce qu'ils ne disent pas, c'est qu'il y a le même genre de problème dans les rapports MRB d'Airbus Industries, que cela fait partie du maintien en continu de la navigabilité des avions, et que des process très stricts basés sur la probabilité et la gravité du risque, comme tu le soulignais Phil, permettent de décider des mesures correctives les plus appropriées à appliquer.
Bien sûr que Boeing est sur les dents, bien sûr qu'ils veulent éviter à tout prix le moindre nouvel incident, bien sûr qu'ils se doivent d'être encore plus vigilants et prudents que d'ordinaire et qu'un problème de sortie inopinée des flaps en vol qui a déjà causé des crashes mortels dans le passé sur d'autres appareils serait le coup de grâce pour la firme.
Donc dès qu'il y a présomption de risque grave, on réagit et corrige.
Rien de très nouveau sur les nuages :-).
Coleoptere91
Coleoptere91
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
Masculin Messages : 6667
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : 91

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Lun 24 Juin - 11:16
Un très long article de Dominic Gates du SeattleTimes sur le sujet.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Contenu sponsorisé

Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France - Page 6 Empty Re: Une analyse des crashs des B737 Max 8 par un pro ex Air France

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum